• Login
Laurent Colombel
06 44 36 03 07
aphem35@gmail.com

H

ypnose Ericksonienne

L’hypnose Ericksonienne a été développée par le psychiatre américain Milton Erickson (1901-1980) qui a contribué à la naissance des thérapies brèves et thérapies familiales. Il a fortement influencé les créateurs de la Programmation Neuro-Luigistique (PNL), Richard Bandler et John Grinder.

Cette technique de thérapie brève permet à la personne de trouver, dans son propre inconscient, les réponses aux problèmes ou symptômes qu’elle croyait pourtant insolubles.

Il s’agit d’une thérapie dite « brève » car :

  • Elle permet de traiter un symptôme ou un problème par un nombre réduit de séances (jamais plus de 10, souvent 1 à 4)
  • Elle s’attache à trouver les solutions aux problématiques (contrairement à la psychanalyse qui en cherche les causes)

Tordons le cou à quelques idées reçues…

Un état naturel

L’état hypnotique est un état naturel que nous connaissons tous régulièrement… et même quotidiennement ! Il s’agit en fait d’un état de conscience modifié ou d’hyper-concentration.

Cela nous arrive à tous, sans aucune intervention extérieure (lorsque nous sommes « perdus dans nos pensées », lorsque nous sommes captivés par un film, lorsque l’on conduit et que l’on a failli raté la sortie parce que nous étions ailleurs,…)

L’état hypnotique est donc une expérience personnelle que nous vivons au travers de nos propres représentations mentales, de nos expériences et de notre environnement.

Le thérapeute permet au sujet d’atteindre son inconscient afin d’en faire émerger les ressources qui s’y trouvent, de les renforcer et de les amplifier en vue d’une nouvelle perception de la réalité.

Un état actif

Le sujet est amené à trouver ses propres solutions et à opérer les changements qui seront les plus conformes à ses options personnelles.

Il n’y a donc aucune manipulation dans l’hypnose Ericksonienne.

Le sujet reste l’acteur principal de la séance. Seules les croyances limitantes, les anciens comportements, les cadres de référence dépassés peuvent être contournés afin que de nouveaux apprentissages et comportements, plus adaptés et plus utiles, s’y substituent.

L’état de conscience modifié fait apparaître les solutions de manière évidente, à l’image des ressources que nous possédons déjà et qui nous sont à nouveau accessibles.

M
ental Switch ou Changement Rapide©

La méthode du Mental Switch dite de « Changement Rapide » a été développée par Frédéric Vincent, le fondateur de l’Institut Zéro Mental.
En voici sa définition par l’auteur ( visible sur le site zeromental.net):

Le C.R ( Changement Rapide ) est un cousin de l’hypnose / PNL *
Une version épurée et accélérée enrichie de certains principes clé du Zéro Mental

(*tout comme le faster EFT est un cousin de l’EFT)
“En thérapie, celui qui fait des détours ne connaît pas les raccourcis.”
Le C.R est une approche qui va davantage à l’essentiel :
Quelles sont les différences par rapport à l’hypnose Ericksonienne et la PNL ?
• Plus besoin de créer un « état d’hypnose ». Les gens sont déjà hypnotisés par leur mental auquel ils sont pleinement identifiés comme dans un rêve. Video: https://www.youtube.com/watch?v=ompcU3m9OpE
• Plus de long protocoles mais une approche plus intuitive basée sur des structures.
• Plus de longues inductions mais un travail sur les ruptures de pattern formelles et informelles ainsi qu’un accompagnement « sub-logique » constant.
• Des suggestions plus courtes et plus intenses. Moins de mots pour plus d’impact.
• L’accent est mis sur l’état interne, l’attitude, les croyances, le leading, le centrage et la programmation du Praticien.
Au final, une façon différente d’utiliser les leviers de changements puissant qu’offre l’hypnose et la PNL. Un gain de temps et d’énergie.